Bénévolat: Parole d’Emilie C.

Bonjour et merci d’avoir accepté de détailler ton bénévolat dans cet article. Avant toutes choses, pourrais-tu te présenter ?

Tout d’abord bonjour je m’appelle Emilie C., j’ai 32 ans et je fais partie de la Croix-Rouge française depuis maintenant 9 ans et je suis directrice locale de l’action sociale depuis maintenant plus de 2 ans.

 

Parle-nous de toi et du bénévolat !

En quoi consiste ton engagement bénévole au sein de la Croix-Rouge française ?

Je fais principalement des activités sociales, notamment organiser et coordonneer les activités telles que les maraudes, le FLE/alphabétisation avec une équipe de professeurs dédiée et les actions auprès de la maison des parents de l’hôpital du Kremlin-Bicêtre entre autres.
Je suis également moi-même Chef d’Equipe Solidarité pour participer aux maraudes et secouriste PSE1 à mes heures perdues.

 

Et pourquoi avoir voulu rejoindre nos équipes ?

J’avais envie de donner de mon temps pour les autres, de me sentir utile et intégrer la famille de la Croix-Rouge française m’a paru être une évidence.
J’avais besoin d’ancrer mon quotidien dans la réalité des choses en participant à des actions concrètes qui me permettent de relativiser ma vie. Le bénévolat était la bonne action pour cela.

 

Sans indiscrétion, quel est ton plus beau souvenir en mission ?

Il y en a plusieurs avec de nombreux fous rires et des photos dossiers à l’appui! Si je devais en choisir un ça serait un accouchement à domicile où on a pu aider cette femme à accoucher d’une petite Elise qui se portait bien.
Tout ça grâce à notre équipe qui avait été envoyée par le SAMU. Cette journée était pleine d’émotions!

 

Et demain alors ?

Comment vois-tu ton engagement futur dans le bénévolat ?
Je ne me vois pas arrêter. J’ai trouvé un équilibre entre mon travail et ma vie personnelle. Tant qu’il y aura besoin de bénévoles comme nous, je compte toujours en faire partie et j’en suis fière.

 

Merci d’avoir accepté cet entretien. Avant de finir, est-ce que tu voudrais ajouter quelque chose ? Vas-y, le dernier mot t’es laissé.

C’est rare que je ne sache pas quoi dire ! Je finirais par “Si d’aventures vous avez envie de vous sentir utile et de faire partie de notre grande famille, rejoignez nous!” et je trouverais mes mots à cette occasion.